Emploi

Job d’été pour les mineurs : ce que dit la réglementation

Nombres de collégiens et de lycéens cherchent à dénicher un emploi pendant l’été, pour gagner un peu d’argent de poche. S’il est tout à fait possible de trouver un job d’été quand on a moins de 18 ans, il est cependant indispensable d’être informé de la réglementation autour du travail des mineurs. Le travail des moins de 18 ans, et particulièrement celui des moins de 16 ans, est en effet encadré par des règles strictes. Type de contrat, durée de travail, rémunération : voici ce que prévoient les textes.

Réglementation du travail pour les mineurs : les points à connaître

En France, les jeunes de moins de 18 ans sont autorisés à travailler, à partir de 14 ans. Les mineurs ont les mêmes obligations et avantages que les autres salariés de la boîte. La réglementation impose cependant des conditions de travail adaptées à leur jeune âge, et a mis en place des protections spécifiques, concernant notamment la durée de travail, le type de mission ou encore le travail de nuit.

L’autorisation de travailler des 14-17 ans

Si vous avez 14 ou 15 ans, vous pouvez être recruté pour travailler pendant les vacances scolaires. Vous devez fournir une autorisation de la part de vos représentants légaux, cosignataires du contrat de travail. L’employeur doit par ailleurs solliciter une autorisation de recrutement auprès de l’inspection du travail. Si la demande n’a pas recueilli de réponse dans les huit jours, l’employeur peut considérer que sa demande d’embauche est autorisée. Pour les plus de 16 ans, un accord écrit du représentant légal est également exigé, à l’exception des mineurs émancipés. Dans ce cas, l’employeur n’a pas besoin de consulter l’inspection du travail.

La durée et le temps de travail des jeunes de moins de 18 ans

Les mineurs de 14 et 15 ans peuvent travailler pendant les vacances scolaires qui durent au moins 15 jours, mais ne sont pas autorisés à travailler plus de la moitié de la durée totale de ces vacances. Les jeunes de 16 et 17 ans peuvent quant à eux travailler pendant toutes leurs vacances. Le temps de travail ne doit pas excéder 7 heures par jour, et 35 heures par semaines. Les employeurs doivent prévoir 2 jours de repos consécutifs, et au minimum 12 heures non travaillées entre deux journées d’activité.

La rémunération des mineurs

La rémunération du travail des personnes mineures est basée sur le SMIC. La réglementation prévoit une rémunération minimum à hauteur de 80 % du SMIC pour les jeunes de 14 et 15 ans. Celle-ci s’élève à 90 % du SMIC pour les 16-17 ans. Certaines entreprises versent cependant un salaire plus élevé aux mineurs qu’ils recrutent. À la fin du contrat, tous les jeunes reçoivent une indemnité de congés payés, équivalant à 10 % de la rémunération totale perçue.

Le type de contrat signé

Les mineurs ne peuvent signer que des contrats à durée déterminée (CDD). Ils ne sont pas concernés par le contrat à durée indéterminée (CDI). Comme c’est le cas pour tout CDD, le contrat mentionne la durée du contrat, la période d’essai et la mission effectuée. Lorsqu’un employeur recrute un jeune de 18 ans, il doit réaliser les mêmes formalités administratives que lors de tout recrutement : déclaration préalable, inscription de l’employé sur le registre du personnel, etc.

Travailler pendant les vacances lorsqu’on est mineur : les jobs autorisés

Un certain nombre d’emplois sont interdits aux jeunes mineurs, comme le travail dans les débits de boisson, les activités nécessitant de porter des charges lourdes ou de travailler sur des machines, ou encore les missions en hauteur. Il reste néanmoins un grand nombre de jobs possibles, tout à fait adaptés au moins de 18 ans.

Le secteur du commerce est par exemple très porteur, avec de nombreuses offres d’emploi de vendeur ou de caissier. Le travail saisonnier est une autre option envisagée par les mineurs pendant les vacances. Cela concerne notamment les vendanges et les cueillettes de fruits ou légumes. Le secteur de la restauration fait également beaucoup appel aux jeunes pendant l’été, pour faire la plonge ou le service. Enfin, les titulaires du BAFA ou ceux qui le préparent travaillent en centre aéré ou en colonie, tandis que d’autres s’orientent vers du babysitting simple.

Comment trouver l’emploi idéal ?

Les offres de job d’été ne manquent pas sur la Toile. Pour trouver l’emploi parfait, n’hésitez pas à parler de votre recherche autour de vous. Les proches sont souvent de bons relais pour trouver un travail. Nous vous conseillons également de consulter quotidiennement les plateformes en ligne d’offres d’emploi, et de prendre connaissance des annonces locales publiées dans les journaux ou à la mairie. Pour les plus de 16 ans qui souhaitent travailler hors vacances scolaires, sachez également que les cantines des écoles proposent régulièrement des missions de surveillance de cantines. Ce type de petit boulot est très intéressant, puisqu’il vous permet également d’être nourri sans frais.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour travailler pendant les vacances en toute sérénité. Vous voici bien informé et outillé. Sachez également que les salaires versés aux moins de 25 ans sont exonérés d’impôt sur le revenu lorsque l’activité est exercée en complément d’études ou pendant les congés scolaires.