Formation

Quels études et parcours pour devenir infirmier ou infirmière ?

Le métier d’infirmier et d’infirmière conquiert chaque année de nombreux étudiants. Pourquoi ? Car c’est un emploi basé sur les relations humaines, l’entraide, il s’agit d’un vrai métier de cœur et d’empathie. Les futurs infirmiers voient souvent ce parcours comme une évidence, comme un métier qui a du sens et qui permet de se sentir utile. Vous souhaitez en savoir plus sur la marche à suivre pour rentrer en IFSI (Institut de Formations en Soins Infirmiers) ? Voici ce qu’il faut savoir.

Une entrée par Parcoursup

Jusqu’en 2019, l’entrée en IFSI (Institut de Formations en Soins Infirmiers) se faisait sur concours. Mais le concours a disparu, afin de laisser place à une autre porte d’entrée pour les futurs étudiants : la fameuse plateforme nationale Parcoursup qui permet d’inscrire les vœux d’affectations des bacheliers ou personnes souhaitant se réorienter.

Pourquoi la fin du concours ? Pour donner les mêmes chances à tous les candidats mais aussi parce que cela était très coûteux. C’est donc la fin de cette ancienne procédure qui laisse place à une nouveauté. Parcoursup a été mis en place en 2018, la plateforme proposée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation permet un système plus juste qui permet aux étudiants d’exprimer leurs vœux, en choisissant plusieurs établissements. Leurs vœux sont acceptés ou refusés au fur et à mesure.

Sur Parcoursup, on trouve bien évidemment le dossier du candidat. Ce dernier comprend les notes, le CV, une lettre de motivation… Tous les éléments qui peuvent justifier du sérieux de l’élève. Si vous désirez entrer en IFSI, il faudra donc justifier d’un dossier solide et il faudra également vous référer au calendrier des étapes de Parcoursup pour être dans les temps.

Les éléments du dossier Parcoursup

Pour rentrer en IFSI, votre dossier Parcoursup sera donc finement étudié. Si vous devez mettre toutes les chances de votre côté, sachez que certains critères importent particulièrement. C’est notamment le cas des notes de 1ère et de Terminale ou des notes de français, de langues, de mathématiques, de SVT ou encore de physique-chimie qui seront déterminantes.

Ce n’est pas tout, la motivation du candidat est également très importante, il faut que le candidat puisse démontrer sa motivation et son intérêt pour le métier d’infirmier et plus généralement pour le monde médical. Il faut aussi que le dossier puisse traduire les qualités humaines que la formation requiert comme l’empathie, l’aptitude à collaborer en équipe, la capacité d’écoute mais aussi la rigueur et une bonne capacité à s’organiser.

La formation d’infirmier

Maintenant que vous en savez plus sur les modalités d’entrée en IFSI, il est également important de savoir ce qui attend les étudiants derrière les portes de ces instituts. Tout d’abord, sachez qu’il existe 330 IFSI en France.

La durée de formation est de 3 ans. Ces 3 années se découpent en six semestres. Durant cette période, les étudiants alternent entre la formation théorique (soit 2 100 heures) et la formation clinique (2 100 heures également). La formation clinique correspond au terrain, c’est-à-dire la découverte du monde infirmier en réalisant des stages pratiques qui permettent aux étudiants de découvrir le terrain le plus rapidement possible. Cette formation est tout de suite très professionnalisante puisque 50% du temps se passe à la découverte du métier en milieu intra ou extrahospitalier.

Concernant la partie théorique, cette dernière se décompose en différentes U.E (Unités d’Enseignements) qui couvrent les différents domaines médicaux. Les étudiants découvriront les enseignements comme les gestes infirmiers, l’anatomie, la psychiatrie, les sciences humaines et tout un tas d’autres cours qu’il faudra valider en atteignant la moyenne pour chaque U.E.

À la fin de la formation, et pour être diplômé, le candidat doit avoir validé dix compétences ainsi que son TFE (Travail de Fin d’Étude) sur un sujet qu’il aura choisi de présenter. S’il réussit, l’étudiant se voit délivrer le diplôme d’Etat d’Infirmier qui est aujourd’hui reconnu comme un niveau correspondant à une Licence.

Les spécialisations

Bien entendu, une fois diplômé, l’infirmière ou l’infirmier peut décider de se spécialiser. Cela est possible dans différents domaines pour lesquels il faut généralement justifier d’un minimum de 2 ans d’application, soit deux ans en tant qu’infirmier.

Pour devenir infirmier anesthésiste, la durée de spécialisation est de 24 mois, pour devenir infirmier au bloc opératoire, la durée de spécialisation est de 18 mois, pour devenir infirmier puériculteur la durée de spécialisation est de 12 mois… Il faut savoir que ces études complémentaires sont accessibles sur concours et qu’il faudra valider un diplôme d’Etat pour obtenir la spécialisation.

Le métier d’infirmier est un métier complet, intense, qui demande beaucoup d’implication et de cœur. La plupart des infirmiers et infirmières vous diront qu’il s’agit d’une vraie vocation, prenez donc le temps de bien réfléchir à votre avenir et d’évaluer vos motivations.